Forum de L'Ost Du Dauphin

L'Ost du Dauphin est une association de reconstitution spécialisée dans l'artillerie du XVeme siècle basée en Rhône-Alpes.Plus d'informations:

Site internet de L'Ost Du Dauphin


 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Sujets similaires
Derniers sujets
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Décembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 Le duel judiciaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
L'arbalestrier
Pecord Ultime
Pecord Ultime
avatar

Messages : 2535
Date d'inscription : 18/06/2008
Age : 49
Localisation : Chartreuse

MessageSujet: Le duel judiciaire   Mar 15 Juil 2008 - 13:48

"Le duel judiciaire est une des trois formes du jugement de Dieu, qui sont :

-l’ordalie, test de la culpabilité ou de l’innocence d’une seule personne sans combat
-le serment
-le duel judiciaire

Cette dernière forme était une sorte de procès dans lequel la décision finale était fixée par l’issue du combat entre les deux adversaires. Pour que le résultat fut à chaque fois indiscutable, il fallait qu’il existât des règles préalables, connues et acceptées de tous, et donc une autorité pour les énoncer, les légaliser et les faire appliquer.

L’issue d’un tel combat, autorisé par la loi et consacré par des cérémonies religieuses (?), était regardée comme un jugement de Dieu. Le vainqueur était reconnu automatiquement innocent, et le vaincu, désigné indubitablement coupable par Dieu lui-même, devait donc subir la peine correspondant au crime commis. Seul le roi avait le droit de grâce.

L’infaillibilité du jugement de Dieu ne fut entamée qu’en 1385, lors de l’affaire opposant Jean Carrouge et Jacques Legris, tous deux gentilshommes normands.
La femme de Jean Carrouge accusa Jacques Legris d’avoir profité de l’absence de son mari parti aux Croisades, pour s’introduire dans son château, de nuit et masqué, afin d’abuser d’elle. Legris déclara qu’il était innocent. La justice n’ayant aucun moyen de découvrir la vérité, un jugement de Dieu fut ordonné. Legris fut vaincu et on l’acheva en le pendant au gibet. Quelque temps après un malfaiteur avoua, entre autres crimes, avoir abusé de la femme de Carrouge. Legris était donc bien innocent.

Dès lors, il ne fut plus question de jugement de Dieu, mais de duel judiciaire.

Cette pratique se poursuivit jusqu’à l’affaire opposant Jarnac et La Châteigneraie , qui fut le dernier duel judiciaire autorisé par un roi de France (fin 16eme)".

extrait de Wipikédia

biblio : Martin Monestier Duels, Histoires, techniques et bizarreries du combat singulier. des origines à nos jours. Cherche Midi

_________________
L'arbalestrier

« C'est le groupe qui écrit l'histoire mais l'individu qui la lit. » Adonis

http://www.ostdudauphin.fr/
http://mesnie-st-andre-1470.xooit.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ostdudauphin.fr/
 
Le duel judiciaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le duel judiciaire
» Game of thrones
» Jeu : Duel Jane Austen n°5 - Knightley vs Tilney
» Episode 21 : Le duel
» vote du duel Stef / Jehanne les zhoms..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de L'Ost Du Dauphin :: Sources historiques :: L'artillerie et la guerre :: L'art de la guerre-
Sauter vers: