Forum de L'Ost Du Dauphin

L'Ost du Dauphin est une association de reconstitution spécialisée dans l'artillerie du XVeme siècle basée en Rhône-Alpes.Plus d'informations:

Site internet de L'Ost Du Dauphin


 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionRando médiévale de nuit dans la neige par -7° à 1200m d'alt. Site10
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Sujets similaires
Derniers sujets
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Juillet 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    
CalendrierCalendrier

Partagez
 

 Rando médiévale de nuit dans la neige par -7° à 1200m d'alt.

Aller en bas 
AuteurMessage
L'arbalestrier
Pecord Ultime
Pecord Ultime
L'arbalestrier

Messages : 2510
Date d'inscription : 18/06/2008
Age : 50
Localisation : Chartreuse

Rando médiévale de nuit dans la neige par -7° à 1200m d'alt. Empty
MessageSujet: Rando médiévale de nuit dans la neige par -7° à 1200m d'alt.   Rando médiévale de nuit dans la neige par -7° à 1200m d'alt. Icon_minitimeMer 16 Déc 2009 - 11:55

Massif de la chartreuse,
Mi-décembre 1463 entre complies et vigiles.
Altitude de 1050m à 1230m environ.
Température entre -6° et -7°
Légère précipitation de neige.
Sol gelé avec neige légère et "sèche".
Presque pas de vent.
Nuit claire.

Rando médiévale de nuit dans la neige par -7° à 1200m d'alt. A10

Tenue :
-Sous vêtements polaire, caleçon long et maillot de corps à manche longue.
ce n'est pas histo. mais faut prendre ça comme l'équivalent du Blunt pour la mêlée ou le tube
en acier haute pression pour les canons. Il y a plus de risque de ce faire mal en montagne la nuit
dans la neige. Le froid cela ne pardonne pas...
-Chaussures en cuir à semelle clouté et saturé de graisse.
-fine paire de chaussettes en soie
-Grosse paire de chaussettes montantes en laine
-Chausse de laine
-Deux chemises en coton
-Un doublet en laine
-Un manteau de veille en laine avec manche pertuisane.
-Une écharpe en laine (100% ?)
-Un bonnet en laine (100% ?) couvrant les oreilles
-UN chaperon embranché de laine
-une paire de gant en cuir et doublé
-Deux ceintures et une dague à rouelles à deux tranchants
-Une lanterne en fer et lamelle de corne accrochée à la ceinture

Bref j'ai appliqué les principes de base à savoir privilégier les fines couches nombreuses plutôt que le gros. Ces couches ne doivent pas être trop serrées (en plus la fine couche d'air entre les vêtements fournissent une isolation supplémentaire).
Poser une attention particulières aux pieds car on se refroidit par le sol. Ne pas oublier un couvre chef couvrant les oreilles (sensibles au gel). La tête à le rôle de cheminée pour le corps, c'est par là que s'échappe la chaleur. Et bien sur les mains et surtout les doigts avec des gants chauds ne serrant pas trop ceux-ci, l'idéal étant les moufles.

Equipement :
-Un bâton
-Une hotte à couvercle bois
contenant la tenue "arctique" moderne à savoir : une paire de grosses bottes de neiges,
une veste et un pantalon pour la neige
-Un sac en cuir d'arquebusier avec le nécessaire à feu (briquet d'acier, deux silex, charbon de tissus,
foin), un coutil, une chandelle de rechange.
-En sécurité : Une lampe de poche à dynamo (les piles se déchargent vite au froid), une boite d'allumettes.
-Un appareil photos



Retour d'expériences :

Lors de ma marche dans la neige de l'hiver 2008-2009 sous un mélange de pluie neige je n'ai eu aucune difficulté de progression. La neige était lourde mais j'avais une bonne accroche.
Ici sur les mêmes pentes (raide comme une piste noire tout schuss) j'ai eu beaucoup de mal à progresser la neige était très glissante, le sol les pierres et les couches de feuilles mortes gelées sous jacentes ajoutant des "pièges".
Mes figures acrobatiques devaient être intéressantes à observer de l'extérieur ! ;-D
Bref le bâton est l'accessoire indispensable pour ce genre d'exercice.
Donc la progression à été très, très lente accentué par les micros pause afin de réguler ma température. En effet il est important d'éviter la transpiration par grand froid. En cas de pause prolongé cela peu avoir des effets négatifs (les chasseurs Inuits lors de leur chasse apprennent à ne pas courir, transpirer à ces latitudes c'est prendre le risque de mourir de froid).
Comme toujours dans ces cas là la montée c'est le plus facile... La descente à été très fastidieuse avec des descentes involontaires façon ski :-D, le bâton s'est avéré indispensable.
Par contre sur les rares zones de plat aucun soucis en faisant un minimum attention. Bâton encore indispensable pour repérer les flaques d'eau gelée recouvertes de neige si on veut éviter de se mouiller les pieds par -7° !

Au niveau étanchéité chaussures je n'avais eu aucuns soucis lors de mon expérience incomparablement humide de l'année précédente.
Cette fois les chaussures se sont "humidifiées sur le dessus des pieds au bout de 3 heures.
Pourquoi ? Mystère ! Et pourquoi le dessus ? Le cuir à peut être vieillit. Ou à la différence de mon expérience précédente j'ai saturé mes chaussures de graisse (dessous de la semelle compris) il y a un mois, alors que l'année dernière j'avais fait cela la veille.

Dans l'ensemble je n'ai pas eu froid, voire trop chaud par moment à cause de certaines "grimpettes" acrobatiques.
Par contre le froid se fait vite sentir en cas de pause prolongée. Pareil pour les mains si on les sort un peu trop
longtemps des gants, et ne pas poser ceux-ci dans la neige car cela se fige vite ces bêtes là... :-D
L'essentiel de ma progression c'est faite dans les bois à l’abri du vent ce qui est un atout non négligeable (En effet je pense que la pertuisane des manches de mon manteau m'aurait été un handicap à l'instar des "fashions victims" Groenlandais du XVe cf. le livre "Effondrement" de Jared Diamond).
De plus j'ai bénéficié d'un plafond nuageux bas piégeant la chaleur toute relative du sol et surtout je pense de la pollution de la vallée.

Au niveau visibilité bien que la lune fut absente je n'ai pas eu à utiliser la lanterne. Le plafond nuageux bas piégeant et diffusant la pollution lumineuse de la vallée et de Grenoble bien que celle-ci soit masquée par une montagne ! La neige accentuant le phénomène j'avais l'impression de marcher sous la pleine lune le "noir d'encre" se faisant sentir sous les zones à épicéas et à sapins.


Mes projets au niveau équipement "grand froid".

HELP ! Je cherche toujours des textes et des iconos sur l'équipement du montagnard médiéval XVe !

L'iconographie est très vague pour l'équipement grand froid du pied. Ils étaient peut être plus costaud à l'époque mais je les imagine mal se balader par -10° dans la neige avec juste les pieds de chausses dans les chaussures sans perdre d'orteils !
On a quelques infos sur les tableaux de Breughel mais c'est de la mi XVIe ! pour les personnages évoluant dans la neige On aperçoit
de temps en temps des sortes de chaussettes, des espèces de guêtres, de l'herbe dépassant des chaussures (dessin de J. Bosch pour mémoire).
Et toujours des chaussures à semelles plates et lisses, à croire qu'ils avaient plus le sens de l'équilibre que nous !

Pour le fourrage à l'herbe des chaussures nous avons un artefact avec la momie d'Otzi retrouvé congelé dans les Alpes. C'est préhistorique, mais ses pieds étaient habillés de foin enserré par un filet.

Par contre je tenterai bien l'expérience du chaussons de feutre épais intégré dans la chaussure avec en plus (à voir) une semelle en peau de mouton.
Evidemment prévoir l'achat d'une paire de chaussure avec une pointure au dessus voire deux...

De toute façon même sans chaussons, la chaussure avec une pointure au dessus me semble nécessaire pour multiplier les couches sans serrer le pied.

Dans le cas de la neige dépassant la cheville je vais me prévoir des guêtres.
Les iconos XVe montre parfois des paysans avec cet accessoire. Mais c'est plus pour protéger le bas des chausses des ronces
et autres que pour marcher dans la neige.
Je pense réaliser deux tubes en lin maintenu par deux liens à savoir un en dessous du genou l'autre à la cheville
comme le montre les iconos. Par contre pour l'étanchéité je vais cirer l'ensemble.
J'ai lu dans une ordonnance de Louis XI réglementant la fabrication des jacques que la toile ciré était connue.

Au niveau des mains l'emploi de moufle en peau de mouton retourné combiné avec des mitaines en laine me semble plus judicieux.

Dans le cas de bivouac ou de stationnement prolongé prévoir un doublet ou une robe supplémentaire, voire un gilet en peau de mouton et des grosses chaussettes de laine de rechange...

Rando médiévale de nuit dans la neige par -7° à 1200m d'alt. B10
Rando médiévale de nuit dans la neige par -7° à 1200m d'alt. C10

_________________
L'arbalestrier

« C'est le groupe qui écrit l'histoire mais l'individu qui la lit. » Adonis
Rando médiévale de nuit dans la neige par -7° à 1200m d'alt. Bandos10
http://www.ostdudauphin.fr/
http://mesnie-st-andre-1470.xooit.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ostdudauphin.fr/
l'engingnieur
Capitaine engingnieur
Capitaine engingnieur
l'engingnieur

Messages : 823
Date d'inscription : 08/07/2008
Age : 42
Localisation : lyon

Rando médiévale de nuit dans la neige par -7° à 1200m d'alt. Empty
MessageSujet: Re: Rando médiévale de nuit dans la neige par -7° à 1200m d'alt.   Rando médiévale de nuit dans la neige par -7° à 1200m d'alt. Icon_minitimeMer 16 Déc 2009 - 12:35

What a Face cheers

un seul mot: félicitations!!!!!!

tu es courageux d'avoir tenté ça !!

tes retours d'expérience seront utiles pour étudier nos équipements à préparer pour l'hiver!!!

tu es parti seul?????

tu es devenu un vrai montagnard!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ostdudauphin.fr/index2.html
Quentin
Super pecord
Super pecord
Quentin

Messages : 744
Date d'inscription : 18/06/2008
Age : 29

Rando médiévale de nuit dans la neige par -7° à 1200m d'alt. Empty
MessageSujet: Re: Rando médiévale de nuit dans la neige par -7° à 1200m d'alt.   Rando médiévale de nuit dans la neige par -7° à 1200m d'alt. Icon_minitimeMer 16 Déc 2009 - 12:51

Yeaahh, bravo !! Sa donne envie, d'aller faire un petit tour en costume lol.

Pour le costume ou l'équipement en montagne, je n'ai pas trouver grand chose non plus, mais j'avais deja trouver le bouquin "la montagne" et il est dans la bibliotheque de Lyon 2 donc j'irai l'emprunter ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ostdudauphin.fr/
Invité
Invité



Rando médiévale de nuit dans la neige par -7° à 1200m d'alt. Empty
MessageSujet: Re: Rando médiévale de nuit dans la neige par -7° à 1200m d'alt.   Rando médiévale de nuit dans la neige par -7° à 1200m d'alt. Icon_minitimeMer 16 Déc 2009 - 14:51

Alors un grand BRAVO !
Ton compte rendu nous certainement très utile pour préparer notre rendez vous de fevrier...
On va quand meme essayer d'éviter la polaire !
Revenir en haut Aller en bas
Pecorette
Pecord Ultime
Pecord Ultime
Pecorette

Messages : 3624
Date d'inscription : 17/08/2009
Age : 34
Localisation : Cellieu en Lyonnais

Rando médiévale de nuit dans la neige par -7° à 1200m d'alt. Empty
MessageSujet: Re: Rando médiévale de nuit dans la neige par -7° à 1200m d'alt.   Rando médiévale de nuit dans la neige par -7° à 1200m d'alt. Icon_minitimeMer 16 Déc 2009 - 15:57

bon sang, j'ai du boulot !!
Est-ce Bear Grylls qui t'a tout apris ?

En tout cas, chapeau ! En effet, il faut bien qu'on travaille sur les chaussures... Question : quelle graisse a tu utilisé pour les imperméabiliser ? Genre graisse de boeuf, suif ? pas de cire d'abbeille j'imagine, trop liquide ?

Les habitant de sibérie se passent de la graisse animale sur le visage pour le proteger, celà dit il fait plutot -30 !!

Les moufles me sembles mieux que des gants (c'est ce que j'utilise dans la vie civile)... écharpe en laine tricotée ?

A oui, et pour les guetres, tu met quoi pour les imperméabiliser ?

_________________
Péco pour les intimes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cupidon
Chargeur de boite à feu
Chargeur de boite à feu
cupidon

Messages : 84
Date d'inscription : 18/05/2009

Rando médiévale de nuit dans la neige par -7° à 1200m d'alt. Empty
MessageSujet: Re: Rando médiévale de nuit dans la neige par -7° à 1200m d'alt.   Rando médiévale de nuit dans la neige par -7° à 1200m d'alt. Icon_minitimeLun 21 Déc 2009 - 13:41

jolie travail....je te cherche des iconos!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'arbalestrier
Pecord Ultime
Pecord Ultime
L'arbalestrier

Messages : 2510
Date d'inscription : 18/06/2008
Age : 50
Localisation : Chartreuse

Rando médiévale de nuit dans la neige par -7° à 1200m d'alt. Empty
MessageSujet: Re: Rando médiévale de nuit dans la neige par -7° à 1200m d'alt.   Rando médiévale de nuit dans la neige par -7° à 1200m d'alt. Icon_minitimeLun 21 Déc 2009 - 15:26

Assoupe a écrit:
bon sang, j'ai du boulot !!
Est-ce Bear Grylls qui t'a tout apris ?

En tout cas, chapeau ! En effet, il faut bien qu'on travaille sur les chaussures... Question : quelle graisse a tu utilisé pour les imperméabiliser ? Genre graisse de boeuf, suif ? pas de cire d'abbeille j'imagine, trop liquide ?

Les habitant de sibérie se passent de la graisse animale sur le visage pour le proteger, celà dit il fait plutot -30 !!

Les moufles me sembles mieux que des gants (c'est ce que j'utilise dans la vie civile)... écharpe en laine tricotée ?

A oui, et pour les guetres, tu met quoi pour les imperméabiliser ?

En vrac, pour les chaussures cuirs il faut prendre de la graisse pour chaussures type de marque "le Phoque". C'est de la graisse végétale ou animale spéciale pour grosses chaussures de cuir type "rangers" chaussure de rando...
Cela se trouve dans les magasin de chaussures à l'ancienne ou les cordonneries voire magsin genre "vieux campeur".
Tu appliques avec un chiffon en n'hésitant pas sur la dose, n'oublie pas le dessous des semelles si elles sont en cuir évidemment What a Face
Bien insister sur les coutures ! A la rigueur tu peux fondre un peu de graisse pour la faire couler dans les coutures...

Pour les guêtres je ne sais pas encore je n'ai pas encore fait de recherche sur "l'art" de la toile cirée.

J'imagine 2 choses.
Je pense utiliser de la toile de lin, la tremper et la sécher pour faire rétrécir la trame.
Bien séche, je pense la froter avec un bloc de cire (que tu trouves à castotruc) du même genre que ceux utilisé par les ébenistes pour traiter les meubles.
Sinon acheter de la cire (composition moins histo je suppose) pour "ciré" (le vêtement) à étaler au pinceau. Tu trouves ce genre de produit dans des magasins detype "comptoir Irlandais"" et peut être de marine.

J'aimerai essayer les deux méthodes.

_________________
L'arbalestrier

« C'est le groupe qui écrit l'histoire mais l'individu qui la lit. » Adonis
Rando médiévale de nuit dans la neige par -7° à 1200m d'alt. Bandos10
http://www.ostdudauphin.fr/
http://mesnie-st-andre-1470.xooit.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ostdudauphin.fr/
Pecorette
Pecord Ultime
Pecord Ultime
Pecorette

Messages : 3624
Date d'inscription : 17/08/2009
Age : 34
Localisation : Cellieu en Lyonnais

Rando médiévale de nuit dans la neige par -7° à 1200m d'alt. Empty
MessageSujet: Re: Rando médiévale de nuit dans la neige par -7° à 1200m d'alt.   Rando médiévale de nuit dans la neige par -7° à 1200m d'alt. Icon_minitimeLun 21 Déc 2009 - 15:38

ha je connait cette marque, le phoque, c'est ce que j'uilise pour mes sacs en cuir !

pour la cire, de la cire d'abeille jaune de chez boudin ça irais pas ? en frottant à sec, par contre ça doit pas tenir le chaud !

_________________
Péco pour les intimes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'arbalestrier
Pecord Ultime
Pecord Ultime
L'arbalestrier

Messages : 2510
Date d'inscription : 18/06/2008
Age : 50
Localisation : Chartreuse

Rando médiévale de nuit dans la neige par -7° à 1200m d'alt. Empty
MessageSujet: Re: Rando médiévale de nuit dans la neige par -7° à 1200m d'alt.   Rando médiévale de nuit dans la neige par -7° à 1200m d'alt. Icon_minitimeLun 21 Déc 2009 - 21:17

Sûr, cela ne tiendra pas chaud, c'est uniquement
pour inpermabiliser !

Ps :cire de chez Boudin, je connais pas.

_________________
L'arbalestrier

« C'est le groupe qui écrit l'histoire mais l'individu qui la lit. » Adonis
Rando médiévale de nuit dans la neige par -7° à 1200m d'alt. Bandos10
http://www.ostdudauphin.fr/
http://mesnie-st-andre-1470.xooit.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ostdudauphin.fr/
Pecorette
Pecord Ultime
Pecord Ultime
Pecorette

Messages : 3624
Date d'inscription : 17/08/2009
Age : 34
Localisation : Cellieu en Lyonnais

Rando médiévale de nuit dans la neige par -7° à 1200m d'alt. Empty
MessageSujet: Re: Rando médiévale de nuit dans la neige par -7° à 1200m d'alt.   Rando médiévale de nuit dans la neige par -7° à 1200m d'alt. Icon_minitimeMar 22 Déc 2009 - 9:56

chez boudin, on peut acheter des pains de cire (500g) pas cher... pour faire, par exemple, des bougies !

ici :
http://maps.google.fr/maps?f=q&hl=fr&q=12,+Route+IRIGNY+F-69530+BRIGNAIS&sll=47.15984,2.988281&sspn=26.968605,59.238281&ie=UTF8&om=1&z=16&ll=45.675002,4.766006&spn=0.006762,0.021501&iwloc=addr

A part ça, je me suis lancée dans la confection d'une robe en laine...

_________________
Péco pour les intimes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Rando médiévale de nuit dans la neige par -7° à 1200m d'alt. Empty
MessageSujet: Re: Rando médiévale de nuit dans la neige par -7° à 1200m d'alt.   Rando médiévale de nuit dans la neige par -7° à 1200m d'alt. Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Rando médiévale de nuit dans la neige par -7° à 1200m d'alt.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» photos la nuit dans la neige
» Félin dans la neige!
» Rouge Gorge dans la neige
» De nuit dans Evreux
» Mon rêve

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de L'Ost Du Dauphin :: Le Quotidien de l'Ost Du Dauphin :: Les petites aventures de l'Ost-
Sauter vers: