Forum de L'Ost Du Dauphin

L'Ost du Dauphin est une association de reconstitution spécialisée dans l'artillerie du XVeme siècle basée en Rhône-Alpes.Plus d'informations:

Site internet de L'Ost Du Dauphin


 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Sujets similaires
Derniers sujets
» émission de FC sur l'alchime
Jeu 19 Oct 2017 - 21:57 par Pecorette

» Couleuvrine de Strasbourg
Dim 15 Oct 2017 - 17:15 par Pecorette

» Pavois à foison !
Ven 13 Oct 2017 - 2:05 par Pecorette

» Connaissaient-ils la marmotte au XVe ?
Mer 4 Oct 2017 - 3:19 par Pecorette

» le tricot
Lun 2 Oct 2017 - 21:14 par Pecorette

» Mèche, méthode et recette 18e
Lun 2 Oct 2017 - 20:35 par L'arbalestrier

» bombarde à culasse
Lun 2 Oct 2017 - 15:07 par Pecorette

» histoire de la godasse (chaussures) et sources diverses
Dim 1 Oct 2017 - 16:56 par Pecorette

» Fibonacci, un mathématicien du 13ème siècle au service des commercants
Sam 30 Sep 2017 - 11:51 par Pecorette

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 [Article] Propriété intellectuelle: au Moyen Âge, des armoiries en open access

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
L'arbalestrier
Pecord Ultime
Pecord Ultime
avatar

Messages : 2534
Date d'inscription : 18/06/2008
Age : 49
Localisation : Chartreuse

MessageSujet: [Article] Propriété intellectuelle: au Moyen Âge, des armoiries en open access   Mer 4 Mai 2016 - 10:49

http://www.slate.fr/story/117381/armoiries-open-access
Propriété intellectuelle: au Moyen Âge, des armoiries en open access

Les réflexions d'un juriste médiéval sur la libre propriété des images.

L'open access, ou libre accès, est l'un des grands enjeux du web d'aujourd'hui et de demain. Des sites comme Wikipédia, Open Edition, et bien sûr Nonfiction, se battent à leur échelle pour un internet gratuit, libre d'accès et d'usage, faisant une place aux utilisateurs. Certains s'engagent personnellement, comme Olivier Ertzscheid, qui a «libéré» le Journal d'Anne Frank, contre la décision de ses ayant-droits de le maintenir dans le domaine privé, s'exposant à des poursuites judiciaires pour cet acte. Protéger ou non la propriété intellectuelle: la question a évidemment de lourdes implications financières, mais également politiques… Or, ce débat n'est pas né avec le web: pour le mettre en perspective, passons par les armoiries.

Penser les armoiries médiévales


Les armoiries font partie des grandes images d'Épinal du Moyen Âge: dans les films, les bandes dessinées ou les séries, les blasons ornent les boucliers, décorent les grandes salles des seigneurs et claquent au vent sur des étendards. Apparues probablement vers la fin du XIe siècle, les armoiries ont rencontré un grand succès et se retrouvent bientôt d'un bout à l'autre de l'Europe. Si l'on connaît les plus célèbres –les fleurs de lys sur fond bleu de la couronne de France, les trois léopards des Plantagenêts, l'aigle des Hohenstaufen (non, pas le loup- garou des Stark…)–, on sait moins que la pratique des blasons n'est pas le monopole de l'aristocratie: au Moyen Âge, des communes urbaines ont aussi leurs armoiries, tout comme des marchands, des clercs, des universités, et mêmes des paysans.
Bien vite, du coup, se posent des questions lourdes de conséquences: à qui appartiennent les armoiries? Qui peut en prendre? Et comment choisir les motifs? D'ailleurs, peut-on tout représenter? Des règles d'héraldique apparaissent peu à peu, codifiant le vocabulaire, la forme, les couleurs. Au XIVe siècle, le juriste italien Bartolus de Saxoferrato –ou, dans une version moins jazz, Bartole– écrit un Traité des armoiries. Venant de recevoir un blason de la part de l'empereur –marque d'anoblissement et insigne honneur–, il propose une série de réflexions sur le rôle et le sens des armoiries. Lorsqu'il en vient à la question de la propriété, il tranche: tout le monde peut prendre des armoiries, et tout le monde peut tout représenter. Bien sûr, dans les faits, ce n'est pas vrai: le cheval, par exemple, est un symbole aristocratique qui n'orne que des armoiries de seigneurs. Les armoiries reproduisent ainsi des frontières sociales; mais reste qu'en théorie, un paysan a le droit de se faire représenter à cheval. Liberté totale des motifs, donc.
(...)
SUItE sur http://www.slate.fr/story/117381/armoiries-open-access

_________________
L'arbalestrier

« C'est le groupe qui écrit l'histoire mais l'individu qui la lit. » Adonis

http://www.ostdudauphin.fr/
http://mesnie-st-andre-1470.xooit.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ostdudauphin.fr/
Pecorette
Pecord Ultime
Pecord Ultime
avatar

Messages : 3619
Date d'inscription : 17/08/2009
Age : 32
Localisation : Cellieu en Lyonnais

MessageSujet: Re: [Article] Propriété intellectuelle: au Moyen Âge, des armoiries en open access   Mer 4 Mai 2016 - 14:46

très intéressant ! du coup a part les traités d'héraldique qui reprend celui des chevaliers, Est-ce qu'il existe des listing des blasons par famille ou autre ?

_________________
Péco pour les intimes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Article] Propriété intellectuelle: au Moyen Âge, des armoiries en open access
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'article L.335-3 du Code de la Propriété intellectuelle
» Code de la Propriété Intellectuelle sur les droits d'auteur
» Propriété intellectuelle
» OLIVER60 : Membre à éviter
» Droits d'auteur, droits de la propriété intellectuelle stage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de L'Ost Du Dauphin :: Sources historiques :: Sources Diverses :: La Civilisation-
Sauter vers: