Forum de L'Ost Du Dauphin

L'Ost du Dauphin est une association de reconstitution spécialisée dans l'artillerie du XVeme siècle basée en Rhône-Alpes.Plus d'informations:

Site internet de L'Ost Du Dauphin


 
AccueilGalerieRechercherS'enregistrerConnexionLivre : SEXE ET AMOUR AU MOYEN-AGE Site10
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Sujets similaires
Derniers sujets
» Présentation T&T
Livre : SEXE ET AMOUR AU MOYEN-AGE Icon_minitimeDim 1 Sep 2019 - 15:02 par Invité

» outils de mine et sources mines mineurs
Livre : SEXE ET AMOUR AU MOYEN-AGE Icon_minitimeJeu 18 Juil 2019 - 16:25 par Pecorette

» patins skis raquettes traineaux
Livre : SEXE ET AMOUR AU MOYEN-AGE Icon_minitimeLun 3 Juin 2019 - 11:59 par L'arbalestrier

» Bombardes du musée d'art et d'industrie de Saint Etienne
Livre : SEXE ET AMOUR AU MOYEN-AGE Icon_minitimeMer 2 Jan 2019 - 18:44 par Pecorette

» Le trafic en Dauphiné à la fin du Moyen-Age
Livre : SEXE ET AMOUR AU MOYEN-AGE Icon_minitimeMer 21 Nov 2018 - 12:29 par Pecorette

» far away the misty mountains cold
Livre : SEXE ET AMOUR AU MOYEN-AGE Icon_minitimeJeu 18 Oct 2018 - 11:34 par L'arbalestrier

» 1473 Grèce et migrants
Livre : SEXE ET AMOUR AU MOYEN-AGE Icon_minitimeMer 26 Sep 2018 - 10:31 par Pecorette

» L'homme et la bière : plus de 13000 ans d'histoire
Livre : SEXE ET AMOUR AU MOYEN-AGE Icon_minitimeDim 16 Sep 2018 - 14:08 par Pecorette

» La dure vie des universitaires quand les photocopies se faisaient à la main
Livre : SEXE ET AMOUR AU MOYEN-AGE Icon_minitimeDim 16 Sep 2018 - 12:34 par Pecorette

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Décembre 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     
CalendrierCalendrier
Le deal à ne pas rater :
Apple iPad 10.2 (2019) 32Go Wifi – Gris sidéral
270 €
Voir le deal

Partagez
 

 Livre : SEXE ET AMOUR AU MOYEN-AGE

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Livre : SEXE ET AMOUR AU MOYEN-AGE Empty
MessageSujet: Livre : SEXE ET AMOUR AU MOYEN-AGE   Livre : SEXE ET AMOUR AU MOYEN-AGE Icon_minitimeLun 20 Oct 2008 - 10:50

SEXE ET AMOUR AU MOYEN-AGE de Bernard Ribemont.

"Entre la lubricité effrénée et l'ascèse exigée par une Église castratrice - extrêmes que l'on prête généralement au sexe médiéval dans les productions modernes plus ou moins frelatées, mais à succès - il est sans doute nécessaire d'opérer une mise au point sur l'amour et ses pratiques dans le monde médiéval. Tel est l'objet de cet ouvrage qui, sans détourner pudiquement les yeux (bien au contraire !) de quelques rudes gaillardises, se penche aussi sur des problèmes plus sérieux, relevant de la médecine, du droit ou de la théologie, avec l'ambition de donner au lecteur un aperçu de tous les champs dans lesquels amour et sexe pouvaient se dire, s'écrire, se cacher, mais aussi se faire."

Livre : SEXE ET AMOUR AU MOYEN-AGE Resize10


0. Pourquoi écrire un tel livre?
0bis. De quels textes allons-nous parler?
1. Comment approcher la notion d’amour pour le Moyen Âge?
2. Que désigne le mot « amour »?
3. Quelle est la place de l’amour profane dans la littérature médiolatine?
4. Comment l’amor occitan apparaît-il dans la littérature (fin XIe s.)?
5. Qu’est ce que la fin’amor?
6. Quelles images pour chanter l’amour courtois?
7. Que signifie « troubadour »?
8. Qui sont les troubadours?
9. Y a-t-il des femmes-troubadours?
10. Quel amour chantent les femmes-troubadours?
11. Quelle est l’origine de la fin’amor?
12. Comment s’est faite la transmission de la fin’amor dans le nord?
13. La fin’amor change-t-elle lorsqu’elle est chantée par les trouvères (fin XIIe-XIIIe s.)?
14. La femme peut-elle refuser d’aimer celui qui se déclare son fin amant?
15. Lancelot, m’aimez-vous vraiment?
16. Fins amants et amantes adultères; mais qu’en pense l’Église?
17. Dans la littérature chevaleresque, peut-on s’aimer dans le mariage?
18. Existent-ils des amours épiques?
19. Y a-t-il place pour l’amour physique dans les chansons de geste?
20. Puis-je vous servir à boire un petit philtre d’amour?
21. Y a-t-il des amours tragiques dans la littérature médiévale?
22. Le cocu se venge-t-il?
23. Est-il quand même possible de rire ou sourire de l’horrible vengeance provoquée par la jalousie?
24. Existe-t-il des amours entre les hommes et des créatures surnaturelles?
25. Qu’en est-il des femmes et des créatures de l’au-delà?
26. M’aimez-vous, grand méchant loup?
27. Si l’on allait un peu se mettre au vert?
28. Qu’est-ce qu’un fabliau érotique et de quel érotisme s’agit-il?
29. Les moines étaient-ils des « sans culottes »?
30. Quelle approche médicale du coït?
31. Que nous disent les textes sur les pratiques (hétéro)sexuelles ?
32. Et les plaisirs solitaires?
33. Comment considère-t-on les organes génitaux?
34. Que pense-t-on du désir sexuel de la femme?
35. Les vieilles font-elles l’amour?
36. Y a-t-il des « veuves joyeuses »?
37. Comment interpréter la place faite à la sexualité de la femme âgée dans la littérature médiévale (ou conclusion aux deux questions qui précèdent)?
38. Que dire des hommes âgés quant à leur sexualité?
39. Qu’est-ce qu’une entremetteuse au Moyen Âge?
40. Tu montes, chéri?
41. Qui étaient les prostituées?
42. Que sait-on du viol dans la société médiévale?
43. Quel était le droit en matière de viol?
44. Parle-t-on de viol dans la littérature?
45. Qu'en était-il de la contraception?
46. Et les « homos »?
47. Qu’est-ce que l’amour profane pour les théologiens du Moyen Âge?


Extrait proposé sur le site de l'éditeur:

Pourquoi écrire un tel livre?

Le Moyen Âge, dit-on, est à la mode. À preuve ces quantités de films, de romans – surtout des polars –, de bandes dessinées qui, d'un festival à l'autre, dans les salles obscures ou sur les tables des libraires, attestent du succès dans le public d'une période mystérieuse, réceptacle de tous les possibles, de tous les imaginaires et surtout des fantasmes de nos contemporains. Dans la profusion qu'encourage notre société dite « libérale », il y en a pour tous les goûts : de l'hémoglobine et de la tripe – du gore –, de l'ésotérique, du gnangnan – avec chevalier cucul et belle damoiselle fleur bleue –, du gros néné siliconé (la BD « médiévalisante' adore cela) et, surtout, du cliché à la louche, dont certains ont la vie particulièrement dure : et de l'alchimie, et de l'astrologie, et du bûcher, et de l'ignoble inquisiteur, et de la sorcière oscillant entre laideur diabolique et beauté pulpeuse tout aussi diabolique – du moins aux yeux du vilain moraliste, bien évidemment moine (si possible hypocrite et lubrique) ou évêque (toujours l'affreux inquisiteur) ! L'on regrettera au passage que, dans le Nom de la Rose de Jean-Jacques Annaud, le brave Bernard Gui, évêque chroniqueur benoîtement mort dans son lit, soit devenu l'ignoble finissant empalé sur un engin agricole après avoir fait brûler une sensuelle demoiselle, peut-être sulfureuse, mais plus par le contour de sa gorge que par ses pieds fourchus. Ah! la force du cliché, le goût du public!

Côté amour, la balance entre le rose (la regrettée Jeanne Bourin) et le noir est encore plus manifeste; le Moyen Âge en représentation oscille entre d'une part de beaux chevaliers courtisant de belles dames gentes et nobles (le fameux « amour courtois » !) du bout du regard et même pas du doigt, et d'autre part le bûcher qui guette tout sujet (surtout si le sujet est sujette) un tant soit peu égrillard voué immédiatement aux flammes de l'Enfer par une Église vigilante et castratrice.

De façon par ailleurs contradictoire, puisque tout semble permis avec cette obscure et lumineuse période, le Moyen Âge est aussi présenté comme un âge de la liberté sexuelle : fabliaux, farces, carnaval et fêtes des fous à l'appui, on imagine bacchanales et coucheries, tromperies et cocufiages multiples, le tout dans une atmosphère finalement assez bon enfant, « naturaliste », en un âge d'or du sexe et de la gauloiserie. Pour revenir enfin au côté noir, âge de plomb cette fois-ci, la période médiévale est aussi celle du viol, des abus sexuels multiples infligés si possible à de belles vierges bergères et bucoliques par d'horribles seigneurs (vivement 1789!) précurseurs, jusque dans leurs perversions, du divin Marquis; de nombreuses BD pour adultes, que rigoureusement ma mère m'a défendu de nommer ici, en font leurs choux gras.

On l'aura compris, tout cela a un air bien anarchique, particulièrement fantaisiste, bref, sent le bric-à-brac plus ou moins commercial ou, pour les mieux intentionnés, l'erreur historique. Entre les extrêmes de la charlatanerie, s'est cependant constitué, plus sérieux – mais cependant conditionné par des images fausses et tenaces –, un inconscient culturel, reposant aussi sur des lectures de romans historiques de diverses qualités, sur des films ne tombant pas dans l'outrance, ou des BD tentant d'illustrer tel ou tel texte, tel ou tel épisode avec une certaine rigueur. La représentation du Moyen Âge reste certes colorée, mais de façon moins délirante : cependant, les idées que l'on se fait de l'amour et de la sexualité reposent encore sur de nombreux clichés. Le plus tenace de ces derniers est sans doute celui qui confond toujours amour courtois et amour platonique. Il faudra, bien évidemment, pouvoir entrer dans le Moyen Âge de l'amour profane par l'incontournable porte de l'amour courtois, autrement dit de la fin'amor.

Et c'est bien l'amour profane qui sera ici « cinquantequestionné ». Éliminer l'amour divin, l'amour de Dieu, l'amour de la Vierge, a quelque chose d'incongru lorsque l'on prétend parler du sentiment amoureux au Moyen Âge. Les prédicateurs, les théologiens médiévaux ont élaboré un discours, une réflexion particulièrement riches supportant une « théologie de l'amour ». Mais, justement, il y faudrait encore, en réduisant drastiquement selon les normes de la collection, cinquante questions, que je laisserai donc formuler à de plus compétents que moi.

Pour des raisons du même ordre, il ne sera ici question que de la France, en comprenant par cette appellation, grosso modo, l'espace géographique correspondant à notre Hexagone, même si la réalité de la France est fort différente, et mouvante, au cours du Moyen Âge. Je ne retiendrai en particulier, pour ce qui concerne les textes écrits en langues vernaculaires, que l'occitan (le provençal) et le français. Même si je m'autorise parfois à quelques incursions vers la littérature européenne ou arabe, à titre comparatif, il me paraît impossible d'intégrer à ce questionnaire toutes les traditions littéraires médiévales : il faudrait en effet considérer les terres d'Islam, la Chrétienté occidentale, Byzance et, du côté de la littérature, questionner les Minnesänger, les Nibelungen, Il canto del mio Cid, Il libro del buon amor, Dante, Pétrarque, Chaucer, John Gower, etc., etc. Nous en arriverions aisément à Mille questions sur...

Cinquante questions dans la besace, nous partirons donc sur les routes de France, exclusivement à la rencontre de l'amour qu'un être humain peut provoquer chez un autre, ressentir lui-même et vivre dans son cœur, son corps, son imaginaire, en rapport – contradictoire ou non –– à celui de la société qui l'entoure, cet amour que disent et inventent les textes littéraires.

Cinquante questions pour tenter d'y voir un peu plus clair. Cinquante questions pour déchirer certaines images d'Épinal, mais aussi pour en confirmer d'autres, en essayant de leur donner un trait plus acéré. Cinquante questions pour s'amuser aussi : la « gauloiserie » de certains textes n'est pas du domaine du légendaire! (le lecteur ou la lectrice prude pourra sauter les passages en question).

Cinquante questions enfin pour écrire autrement : tenter de tracer les contours de l'amour au Moyen Âge d'une façon rigoureuse, mais aussi la moins ennuyeuse possible (encore le bon vieux docere et delectare). La formule de la collection autorise la forme « éclatée » de l'écriture et donc, pour l'amateur de ce genre d'exercice, de la lecture; un puzzle que le lecteur assemblera (presque) comme bon lui semble, tel une collection de « micro-lectures » dont l'ordre d'approche est laissé au libre arbitre de celui qui choisira de se poser, avec l'auteur, telle ou telle question, de sauter telle ou telle autre. Que celui-là ait alors la possibilité d'oublier la numérotation, de jouer à saute-mouton, au jeu de l'oie ou au parcours du combattant!

[...]


Dernière édition par Guillaume le Mar 21 Oct 2008 - 14:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
L'arbalestrier
Pecord Ultime
Pecord Ultime
L'arbalestrier

Messages : 2510
Date d'inscription : 18/06/2008
Age : 51
Localisation : Chartreuse

Livre : SEXE ET AMOUR AU MOYEN-AGE Empty
MessageSujet: Re: Livre : SEXE ET AMOUR AU MOYEN-AGE   Livre : SEXE ET AMOUR AU MOYEN-AGE Icon_minitimeLun 20 Oct 2008 - 11:09

Et il y-a des images ?
Parce que sinon... lol!

_________________
L'arbalestrier

« C'est le groupe qui écrit l'histoire mais l'individu qui la lit. » Adonis
Livre : SEXE ET AMOUR AU MOYEN-AGE Bandos10
http://www.ostdudauphin.fr/
http://mesnie-st-andre-1470.xooit.fr/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ostdudauphin.fr/
Invité
Invité



Livre : SEXE ET AMOUR AU MOYEN-AGE Empty
MessageSujet: Re: Livre : SEXE ET AMOUR AU MOYEN-AGE   Livre : SEXE ET AMOUR AU MOYEN-AGE Icon_minitimeLun 20 Oct 2008 - 14:05

Celle de la couverture du livre, c'est tout lol.
Revenir en haut Aller en bas
L'arbalestrier
Pecord Ultime
Pecord Ultime
L'arbalestrier

Messages : 2510
Date d'inscription : 18/06/2008
Age : 51
Localisation : Chartreuse

Livre : SEXE ET AMOUR AU MOYEN-AGE Empty
MessageSujet: Re: Livre : SEXE ET AMOUR AU MOYEN-AGE   Livre : SEXE ET AMOUR AU MOYEN-AGE Icon_minitimeLun 20 Oct 2008 - 14:58

foutredieu il y un des persos qui tient un "sex toy" non ?

_________________
L'arbalestrier

« C'est le groupe qui écrit l'histoire mais l'individu qui la lit. » Adonis
Livre : SEXE ET AMOUR AU MOYEN-AGE Bandos10
http://www.ostdudauphin.fr/
http://mesnie-st-andre-1470.xooit.fr/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ostdudauphin.fr/
Invité
Invité



Livre : SEXE ET AMOUR AU MOYEN-AGE Empty
MessageSujet: Sex toy   Livre : SEXE ET AMOUR AU MOYEN-AGE Icon_minitimeMar 21 Oct 2008 - 11:20

Oui ça existait déjà à l'époque, en bois, le livre en parle.
Ces godemichés étaient appelés molimen ou machimentum.


Dernière édition par Guillaume le Mar 21 Oct 2008 - 13:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Adrihein
Chef de batterie
Chef de batterie
Adrihein

Messages : 406
Date d'inscription : 17/06/2008

Livre : SEXE ET AMOUR AU MOYEN-AGE Empty
MessageSujet: Re: Livre : SEXE ET AMOUR AU MOYEN-AGE   Livre : SEXE ET AMOUR AU MOYEN-AGE Icon_minitimeMar 21 Oct 2008 - 13:43

et sinon ca nique ????? ca ce tape les tavernière un peu ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ostdudauphin.fr/
Invité
Invité



Livre : SEXE ET AMOUR AU MOYEN-AGE Empty
MessageSujet: Re: Livre : SEXE ET AMOUR AU MOYEN-AGE   Livre : SEXE ET AMOUR AU MOYEN-AGE Icon_minitimeMar 21 Oct 2008 - 13:53

Bah j'ai mis le sommaire dans mon premier message.
Revenir en haut Aller en bas
Pecorette
Pecord Ultime
Pecord Ultime
Pecorette

Messages : 3624
Date d'inscription : 17/08/2009
Age : 35
Localisation : Cellieu en Lyonnais

Livre : SEXE ET AMOUR AU MOYEN-AGE Empty
MessageSujet: Re: Livre : SEXE ET AMOUR AU MOYEN-AGE   Livre : SEXE ET AMOUR AU MOYEN-AGE Icon_minitimeLun 17 Aoû 2009 - 17:28

a quand la reconstitution en anim ?
Revenir en haut Aller en bas
La Mantagre
Chirurgien barbier
Chirurgien barbier
La Mantagre

Messages : 266
Date d'inscription : 18/06/2008
Age : 68
Localisation : Suc de la Garde en Haut-Vivarais

Livre : SEXE ET AMOUR AU MOYEN-AGE Empty
MessageSujet: Re: Livre : SEXE ET AMOUR AU MOYEN-AGE   Livre : SEXE ET AMOUR AU MOYEN-AGE Icon_minitimeMer 19 Aoû 2009 - 15:50

Est-ce que ça parle d'onanisme (à part les godemichés), sinon ce n'est plus ma spécialité ? scratch
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ostdudauphin.fr/
Invité
Invité



Livre : SEXE ET AMOUR AU MOYEN-AGE Empty
MessageSujet: Re: Livre : SEXE ET AMOUR AU MOYEN-AGE   Livre : SEXE ET AMOUR AU MOYEN-AGE Icon_minitimeMer 19 Aoû 2009 - 21:47

Oui au point 32 : Et les plaisirs solitaires?
Mais je ne me souviens plus trop ce qui est dit.
Revenir en haut Aller en bas
La Mantagre
Chirurgien barbier
Chirurgien barbier
La Mantagre

Messages : 266
Date d'inscription : 18/06/2008
Age : 68
Localisation : Suc de la Garde en Haut-Vivarais

Livre : SEXE ET AMOUR AU MOYEN-AGE Empty
MessageSujet: Re: Livre : SEXE ET AMOUR AU MOYEN-AGE   Livre : SEXE ET AMOUR AU MOYEN-AGE Icon_minitimeJeu 20 Aoû 2009 - 20:39

Guillaume a écrit:
Oui au point 32 : Et les plaisirs solitaires?
Mais je ne me souviens plus trop ce qui est dit.

Fais gaffe, les plaisirs solitaires rendent sourd Twisted Evil Rolling Eyes Shocked Razz
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ostdudauphin.fr/
Invité
Invité



Livre : SEXE ET AMOUR AU MOYEN-AGE Empty
MessageSujet: Re: Livre : SEXE ET AMOUR AU MOYEN-AGE   Livre : SEXE ET AMOUR AU MOYEN-AGE Icon_minitimeJeu 20 Aoû 2009 - 21:26

Et aveugle.
Ce point est abordé dans le livre. De ce que j'ai retenu (et ce dont je me souviens), c'est qu'on croyait que le sperme venait du cerveau (on ne savait pas ce que c'était vraiment), et donc que son éjaculation provoquait un dessèchement du corps. Donc il ne fallait pas le "gaspiller" et le garder à but de procréation.
La masturbation conduisait donc à se dessécher et devenir sourd.

Bref, quel qu'en soit le moyen, tirer un coup rend sourd lol.
Revenir en haut Aller en bas
La Mantagre
Chirurgien barbier
Chirurgien barbier
La Mantagre

Messages : 266
Date d'inscription : 18/06/2008
Age : 68
Localisation : Suc de la Garde en Haut-Vivarais

Livre : SEXE ET AMOUR AU MOYEN-AGE Empty
MessageSujet: Re: Livre : SEXE ET AMOUR AU MOYEN-AGE   Livre : SEXE ET AMOUR AU MOYEN-AGE Icon_minitimeJeu 20 Aoû 2009 - 21:29

C'est comme le vin blanc du matin, il ne faut pas en abuser sinon tu es pris de tremblement : et c'est là que je reconnais ton vice ! Suspect
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ostdudauphin.fr/
Pecorette
Pecord Ultime
Pecord Ultime
Pecorette

Messages : 3624
Date d'inscription : 17/08/2009
Age : 35
Localisation : Cellieu en Lyonnais

Livre : SEXE ET AMOUR AU MOYEN-AGE Empty
MessageSujet: Re: Livre : SEXE ET AMOUR AU MOYEN-AGE   Livre : SEXE ET AMOUR AU MOYEN-AGE Icon_minitimeJeu 20 Aoû 2009 - 21:46

encore un truc de l'église pour effrayer le bon peuple ça !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Livre : SEXE ET AMOUR AU MOYEN-AGE Empty
MessageSujet: Re: Livre : SEXE ET AMOUR AU MOYEN-AGE   Livre : SEXE ET AMOUR AU MOYEN-AGE Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Livre : SEXE ET AMOUR AU MOYEN-AGE
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Livre "Le journal intime du fantôme de l'opéra"
» Semaine 5: Livre 1er, chapitre 8 et livre 2e, chapitre 1
» Prix du livre insulaire - 01/04/2011
» Uehashi Nahoko - La charmeuse de bêtes - Le livre des Tôda T1
» Je cherche le nom d'un livre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de L'Ost Du Dauphin :: Sources historiques :: Bibliothèque-
Sauter vers: