Forum de L'Ost Du Dauphin

L'Ost du Dauphin est une association de reconstitution spécialisée dans l'artillerie du XVeme siècle basée en Rhône-Alpes.Plus d'informations:

Site internet de L'Ost Du Dauphin


 
AccueilGalerieRechercherS'enregistrerConnexionle salpêtre Site10
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Présentation T&T
le salpêtre Icon_minitimeDim 1 Sep 2019 - 15:02 par Invité

» outils de mine et sources mines mineurs
le salpêtre Icon_minitimeJeu 18 Juil 2019 - 16:25 par Pecorette

» patins skis raquettes traineaux
le salpêtre Icon_minitimeLun 3 Juin 2019 - 11:59 par L'arbalestrier

» Bombardes du musée d'art et d'industrie de Saint Etienne
le salpêtre Icon_minitimeMer 2 Jan 2019 - 18:44 par Pecorette

» Le trafic en Dauphiné à la fin du Moyen-Age
le salpêtre Icon_minitimeMer 21 Nov 2018 - 12:29 par Pecorette

» far away the misty mountains cold
le salpêtre Icon_minitimeJeu 18 Oct 2018 - 11:34 par L'arbalestrier

» 1473 Grèce et migrants
le salpêtre Icon_minitimeMer 26 Sep 2018 - 10:31 par Pecorette

» L'homme et la bière : plus de 13000 ans d'histoire
le salpêtre Icon_minitimeDim 16 Sep 2018 - 14:08 par Pecorette

» La dure vie des universitaires quand les photocopies se faisaient à la main
le salpêtre Icon_minitimeDim 16 Sep 2018 - 12:34 par Pecorette

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Décembre 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     
CalendrierCalendrier

Partagez
 

 le salpêtre

Aller en bas 
AuteurMessage
Pecorette
Pecord Ultime
Pecord Ultime
Pecorette

Messages : 3624
Date d'inscription : 17/08/2009
Age : 35
Localisation : Cellieu en Lyonnais

le salpêtre Empty
MessageSujet: le salpêtre   le salpêtre Icon_minitimeMar 9 Fév 2016 - 17:58

Définition du salpêtre :
https://fr.wiktionary.org/wiki/salp%C3%AAtre

Du latin sal (« sel ») petrae (« de pierre »), littéralement « sel de pierre ».

salpêtre \sal.pɛtʁ\ masculin
(Chimie) Nitrate de potassium, substance qui se forme naturellement sur les vieux murs, les plâtras, etc.


Synonyme : le Nitre
https://fr.wiktionary.org/wiki/nitre

Du latin nitrum emprunté au grec ancien νίτρον, nítron → voir natron, nitrate, nitreux et nitrique.
Le nitrum désigne dans l'Antiquité une gamme de carbonates, nitrates ou borates alcalins.
L'alchimie médiévale fait évoluer le sens du terme vers les nitrates alcalins, et en particulier le composant connu de la poudre noire ou poudre à canon, c'est-à-dire le nitrate de potassium ou le nitre des minéralogistes francophones.
La langue anglaise adepte sur ce dernier point de niter a gardé encore "soda niter" pour désigner pratiquement le nitrate de sodium, mais l'allemand désigne encore l'espèce minérale Nitrokalit ou nitrate de potassium.


Nitrate de potassium :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Nitrate_de_potassium

Bien connu probablement avant le Moyen Âge, le salpêtre en latin médiéval salpetrae signifie littéralement le sel de pierre.


FABRICATION



Historiquement, le salpêtre était préparé dans un tas de compost (généralement 1,5 mètre de haut par 2 mètres de large par 5 mètres de long) comportant un mélange de fumier, de terre (ou de mortier ou de cendres de bois) et des matières organiques (paille) pour la porosité de l'ensemble. Le tas était généralement protégé de la pluie, maintenu humide avec l'urine, il était retourné souvent pour accélérer la décomposition et les infiltrations d'eau durant un an. Le liquide contenant de nombreux nitrates était ensuite converti en nitrates de potassium grâce à des cendres de bois, puis cristallisé et raffiné pour une utilisation en poudre. Les personnes chargées de faire le salpêtre sont les salpêtriers.


L'urine a également été utilisée dans la fabrication du salpêtre pour la poudre à canon.
Dans ce processus, de l'urine est placée dans un récipient contenant de la paille et laissé à mariner plusieurs mois, après quoi de l'eau est utilisée pour laver les sels chimiques de la paille. Le processus est complété par un filtrage aux cendres de bois, ainsi qu'un séchage au soleil et à l'air libre. Les cristaux de salpêtre peuvent ensuite être collectés et ajoutés à du soufre et du charbon de bois pour créer la poudre noire. Le nitrate de potassium peut aussi être récolté à partir des accumulations de guano de chauve-souris dans les grottes. Il s'agit de la méthode traditionnelle au Laos pour la fabrication de la poudre à canon pour les roquettes Bang Fai. Sous l'Ancien Régime en Europe, sa fabrication fait l'objet d'une réglementation stricte constituant un monopole d'État.


Le plus ancien procédé de purification de nitrate de potassium est décrit en 1270 par un ingénieur et chimiste arabe, Hasan al-Rammah de Syrie, dans son ouvrage al-Furusiyya wa al-Manasib al-Harbiyya (« Le Livre de la cavalerie militaire et machines de guerre ingénieuse »), où il a décrit pour la première fois l'utilisation de carbonate de potassium (sous forme de cendres de bois) afin d'éliminer les sels de calcium et de magnésium, du nitrate de potassium impur.


le salpêtre Recolt10
Allemagne 1580 : un ouvrier récolte les efflorescences de salpêtre et atelier d'extraction
http://www.e-rara.ch/zut/content/pageview/4082499




Ici un article intéressant sur la composition du salpêtre dans la poudre noire au moyen âge (EN) :
http://www.medievalists.net/2015/02/04/saltpetre-medieval-gunpowder-calcium-potassium-nitrate/

qui a donné lieu à une conversation intéressante sur le groupe FB medieval gunpowder research group 08 février 15:08
https://www.facebook.com/groups/492430140919840/




Sur la découverte du salpêtre et son utilisation pour la fabrication de la poudre noire :
http://vivre-au-moyen-age.over-blog.com/article-22279241.html

La première mention de la formule de composition de la poudre est contenue dans un traité militaire de 1044, le Wu Ching Tsung Yao, qui donne la formule suivante : salpêtre (75,7%), charbon de bois (14,4%), sulfure (9,9%).

...

Son usage militaire est décrit vers 1280 par al-Hasan al-Rammah, dans un livre traitant de la cavalerie et des stratagèmes militaires.

La première mention en latin date à peu près de la même époque. Marcus Graecus donne la formule de la poudre dans son Liber ignium ad comburendos hostes.

Vers 1314-1326, la poudre fait son apparition dans les Flandres, puis à Metz, à Florence et en Angleterre.

_________________
Péco pour les intimes.
Revenir en haut Aller en bas
L'arbalestrier
Pecord Ultime
Pecord Ultime
L'arbalestrier

Messages : 2510
Date d'inscription : 18/06/2008
Age : 51
Localisation : Chartreuse

le salpêtre Empty
MessageSujet: Re: le salpêtre   le salpêtre Icon_minitimeMer 10 Fév 2016 - 8:11

je dirais même plus, intéressant tout ça !

_________________
L'arbalestrier

« C'est le groupe qui écrit l'histoire mais l'individu qui la lit. » Adonis
le salpêtre Bandos10
http://www.ostdudauphin.fr/
http://mesnie-st-andre-1470.xooit.fr/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ostdudauphin.fr/
 
le salpêtre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de L'Ost Du Dauphin :: Sources historiques :: L'artillerie et la guerre :: La poudre noire-
Sauter vers: