Forum de L'Ost Du Dauphin

L'Ost du Dauphin est une association de reconstitution spécialisée dans l'artillerie du XVeme siècle basée en Rhône-Alpes.Plus d'informations:

Site internet de L'Ost Du Dauphin


 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Sujets similaires
Derniers sujets
» video The Firework Book: 15th-century manuscript
Aujourd'hui à 11:08 par Pecorette

» les sept calibres de France (XVeme)
Sam 17 Fév 2018 - 17:23 par Pecorette

» les six calibres de France (XVIeme
Sam 17 Fév 2018 - 17:23 par Pecorette

» Emission FC la méthode scientifique : le manuscrit de Voynich
Jeu 8 Fév 2018 - 23:19 par Pecorette

» Voeux du bureau
Lun 22 Jan 2018 - 17:55 par Pecorette

» Emission FC la methode scientifique : la peste
Ven 15 Déc 2017 - 4:06 par Pecorette

» Des ovnis au Moyen-Age !?
Mer 13 Déc 2017 - 3:29 par Pecorette

» Enquête sur l’éruption qui a marqué le Moyen Âge
Ven 8 Déc 2017 - 22:13 par Pecorette

» Allumettes et briquets à percussion
Mer 6 Déc 2017 - 23:36 par Pecorette

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Février 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728    
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 Le doigt d'honneur

Aller en bas 
AuteurMessage
L'arbalestrier
Pecord Ultime
Pecord Ultime
avatar

Messages : 2541
Date d'inscription : 18/06/2008
Age : 49
Localisation : Chartreuse

MessageSujet: Le doigt d'honneur   Lun 1 Déc 2008 - 10:56

Article de wikipedia :

Le doigt d'honneur, dans les cultures occidentales, est un majeur tendu en signe d'hostilité, considéré généralement comme une évocation visuelle d'une pénétration « honteuse » ou dégradante (vaginale, anale).


Variantes
Il y en a plusieurs variantes : on peut tendre le pouce en même temps, on peut tendre les trois doigts et dire « lis entre les lignes », et on peut plier les doigts annulaire et index autour du majeur. Il y a aussi une variante du geste « je ne sais pas » italien : les doigts de la main mis sous le menton et approchés de l'interlocuteur, avec à la fin du geste le pliage de trois doigts pour faire un doigt d'honneur.

Dans certains pays anglophones, dont le Royaume-Uni, l'Irlande, l'Australie et la Nouvelle-Zélande, le signe V donné en montrant le dos de la main à l'interlocuteur est considéré aussi insultant que le doigt d'honneur.


Origines
Les origines de ce geste sont très incertaines, mais elles sont possiblement vieilles de plusieurs milliers d'années. Il est appelé digitus impudicus (« doigt insolent ») dans des textes de la Rome antique[1], et on y fait référence dans la comédie d'Aristophane, Les Nuées. On en parle en tant que geste utilisé pour insulter. L'usage très répandu du doigt d'honneur est probablement dû à la grande influence géographique de l'Empire romain et de la civilisation gréco-romaine.

Une autre origine possible peut se trouver dans le monde Méditerranéen au Ier siècle, où tendre le digitus impudicus était l'une des plusieurs méthodes utilisées pour éloigner le mauvais œil[2].


Une histoire populaire raconte que les archers anglais agitaient deux doigts tendus devant les Français pendant la Guerre de Cent Ans, mais elle serait en fait liée aux origines du signe V, aussi très incertaine, et non au doigt d'honneur[3]. Sans apporter de preuve à charge ou à décharge de ces théories, l'origine possible tiendrait à l'adoption du puissant arc long anglais par les troupes professionnelles anglaises. Utilisé d'abord par leurs adversaires du pays de Galles. Le choix de cette arme leur conférait une telle supériorité face à la cavalerie et aux arbalétriers français, que ceux qui étaient capturés voyaient leur majeur amputé afin de ne plus pouvoir tirer à l'arc. Aussi, par provocation, avant les batailles, ils auraient agité le majeur en direction des troupes françaises dans l'idée de dire « Venez-donc les chercher ». Il semblerait que ce geste ait été repris des Gallois eux-mêmes, à l'époque où ils affrontaient l'Angleterre.

Une autre origine possible serait tout simplement l'image phallique du doigt majeur tendu, celui-ci étant le plus long des doigts de la main humaine. Ceci ressemble au « coude plié » italien.


Notes et références
(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu d’une traduction de l’article en anglais intitulé « Finger (gesture) ».

↑ (en) Cecil Adams ; What's the origin of 'the finger'? [archive] ; Straight Dope ; 4 septembre 1998
↑ (en) Bruce J. Malina ; The New Testament World: Insights from Cultural Anthropology, 3rd Ed. ; Westminster John KnoX Press ; Louisville ; 2001
↑ (en) Barbara Mikkelson ; Pluck Yew [archive] ; Snopes.com ; 29 septembre 1999

_________________
L'arbalestrier

« C'est le groupe qui écrit l'histoire mais l'individu qui la lit. » Adonis

http://www.ostdudauphin.fr/
http://mesnie-st-andre-1470.xooit.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ostdudauphin.fr/
 
Le doigt d'honneur
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le doigt d'honneur
» Débrief Ch'ti bowl
» L’amore au chant d’honneur
» [Christie, Agatha] Mon petit doigt m'a dit
» Titanic version Sims 2 (tres bien fait)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de L'Ost Du Dauphin :: Sources historiques :: Sources Diverses :: La Civilisation-
Sauter vers: