Forum de L'Ost Du Dauphin

L'Ost du Dauphin est une association de reconstitution spécialisée dans l'artillerie du XVeme siècle basée en Rhône-Alpes.Plus d'informations:

Site internet de L'Ost Du Dauphin


 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Sujets similaires
Derniers sujets
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Mai 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 [article] J'ai essaye un regime medieval

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
L'arbalestrier
Pecord Ultime
Pecord Ultime
avatar

Messages : 2499
Date d'inscription : 18/06/2008
Age : 48
Localisation : Chartreuse

MessageSujet: [article] J'ai essaye un regime medieval   Mar 21 Fév 2017 - 11:27

http://www.slate.fr/story/137081/jai-essaye-un-regime-medieval

Au Moyen-Âge, les régimes étaient beaucoup moins branchés légumes
Sarah Laskow, traduit par Florence Delahoche

J'ai essayé un régime médiéval, et je n’ai même pas été ivre (enfin, pas tant que ça).

Il semble parfois que tous les conseils diététiques se résument à quelques idées élémentaires, que l’on nous ressort constamment: manger des légumes et des protéines «saines», éviter les plats préparés industriels, s’hydrater et s’hydrater encore…

Ce n’était toutefois pas le cas au Moyen Âge.

Le Regimen Sanitatis Salernitanum voir (connu en français comme le Régime de santé de l’école de Salerne ici ) fut créé, pense-t-on, par de grands médecins pour la royauté anglaise et transmis sous la forme d’un poème. Il recommande, très spécifiquement, de consommer du vin rouge, des œufs frais, des figues et du raisin. Il ne s’intéresse que peu aux légumes. C’est, à bien des égards, l’antithèse des régimes à la mode actuellement: il fait l’apologie du blé, met l’accent sur la viande et se compose de deux repas consistants, sans faire mention d’en-cas. L’eau est regardée avec méfiance et les jus de fruits n’y ont pas leur place.

Pourtant, entre les années 1200 et 1800, époque à laquelle rester en bonne santé constituait un enjeu autrement plus important qu’aujourd’hui (tomber malade pouvait équivaloir à une condamnation à mort), ce régime était l’un des guides de santé les plus connus d’Europe. D’une certaine manière, il promettait à ceux qui suivaient ses préceptes de se maintenir en vie.

En l’ignorant, ne serions-nous pas en train de passer d’excellents conseils? Après tout, l’eau ne serait-elle pas un peu surcotée? Afin d’en avoir le cœur net, j’ai décidé de tester moi-même le Regimen Sanitatis Salernitanum. Durant une semaine et demie, j’ai suivi, du mieux que j’ai pu, les conseils des médecins de Salerne. J’ai bu du vin dilué au dîner et parfois au déjeuner, j’ai mangé du pain à presque tous les repas, j’ai opté pour de riches plats de viande en sauce dès que j’ai pu. Toutefois, le régime ne se contente pas d’énumérer ce qu’il faut manger (ou non). Il donne également des préceptes d’hygiène de vie à suivre au quotidien.

J’ai eu l’impression de vivre dans Game of Thrones. Certains jours, il m’a semblé que je vivais comme un roi du XIIIe siècle. Malgré toute la quantité de vin que j’ai bu, je n’ai jamais été ivre! Pour tout dire, je me sentais vraiment bien.

Razzia sur la viande, les œufs, le blé...
Le régime de santé de l’école de Salerne reposait sur la théorie humorale, selon laquelle une bonne santé réside dans l’équilibre des quatre humeurs du corps –le sang, le flegme, la bile jaune et la bile noire. Les médecins de l’époque considéraient que les aliments possédaient des qualités –chaud, froid, sec ou humide– qui permettaient de préserver cet équilibre. Ces idées trouvent leurs origines dans le monde méditerranéen, à l’Antiquité, plus particulièrement chez le médecin grec Galien. Elles furent ensuite transmises aux médecins du monde arabe avant de faire leur réapparition en Europe.

Bien que les médecins médiévaux légitimaient leurs recommandations en s’appuyant sur ces conceptions de fonctionnement du corps humain, leurs conseils médicaux n’étaient pas aussi hypothétiques qu’on pourrait le penser. «Ils justifiaient leur pratique par les humeurs, mais ils étaient arrivés à ces conclusions à force de tâtonnements», explique...

Suite sur http://www.slate.fr/story/137081/jai-essaye-un-regime-medieval

_________________
L'arbalestrier

« C'est le groupe qui écrit l'histoire mais l'individu qui la lit. » Adonis

http://www.ostdudauphin.fr/
http://mesnie-st-andre-1470.xooit.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ostdudauphin.fr/
 
[article] J'ai essaye un regime medieval
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chevalier Medieval
» Des infos sur ses regime,l'alimentation,les exercices etc...
» [assos] The Medieval Siege Society
» [Article] Les projets d'hôtels de Disneyland Paris en 92
» Warmaster Medieval

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de L'Ost Du Dauphin :: Sources historiques :: Sources Diverses :: Cuisine et boissons-
Sauter vers: