Forum de L'Ost Du Dauphin

L'Ost du Dauphin est une association de reconstitution spécialisée dans l'artillerie du XVeme siècle basée en Rhône-Alpes.Plus d'informations:

Site internet de L'Ost Du Dauphin


 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Sujets similaires
Derniers sujets
» cuisiner / manger le poisson
Hier à 20:23 par Pecorette

» Guêtres en toile ciré réalisation et test
Ven 16 Juin 2017 - 3:20 par Pecorette

» couvercle pour chaudrons ?
Ven 9 Juin 2017 - 18:13 par Pecorette

» les chaudrons
Ven 9 Juin 2017 - 2:26 par Pecorette

» [collection] cnrs editions catégorie Histoire medievale
Mer 7 Juin 2017 - 3:49 par Pecorette

» les lapins
Ven 2 Juin 2017 - 2:02 par Pecorette

» [article] Les femmes s’épilent pour plaire aux hommes
Ven 2 Juin 2017 - 1:38 par Pecorette

» du lin du lin du lin
Jeu 1 Juin 2017 - 0:52 par Pecorette

» [Question] Pavois d'artillerie
Mer 31 Mai 2017 - 0:41 par Pecorette

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Juin 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 [article] Les ateliers de peintres de la Renaissance, ancêtres du coworking

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
L'arbalestrier
Pecord Ultime
Pecord Ultime
avatar

Messages : 2501
Date d'inscription : 18/06/2008
Age : 48
Localisation : Chartreuse

MessageSujet: [article] Les ateliers de peintres de la Renaissance, ancêtres du coworking   Ven 29 Avr 2016 - 14:39

Les ateliers de peintres de la Renaissance, ancêtres du coworking
http://www.slate.fr/story/117393/ateliers-artistes-renaissance-ancetres-coworking#xtor=RSS-2


Ce que les incubateurs de start-ups peuvent apprendre des ateliers d'artistes italiens du XVe siècle.

Les espaces de coworking, ces bureaux en «open space» où des créatifs freelance de tous bords travaillent côte à côte, sont apparemment un concept nouveau. Mais si le mot «coworking» est apparu en 2005, cette sorte d'utopie de l'interdisciplinarité dans une communauté professionnelle ouverte n'est pas entièrement nouvelle.

Dans un article de la Harvard Business Review, l'économiste Piero Formica explique que cette façon de travailler existait déjà en Italie pendant la Renaissance. Pour lui les espaces de coworking les plus féconds ressemblent un peu aux ateliers de Florence dans lesquels les grands maîtres formaient de jeunes artistes:

«On y encourageait l'émergence de nouveaux talents et l'utilisation de nouvelles techniques. De nouvelles formes artistiques voyaient le jour, avec des artistes qui étaient en compétition entre eux, mais travaillaient aussi ensemble».

Un peu comme les «hubs» d'innovation tels le Campus London de Google à Londres, où des développeurs, codeurs et designers indépendants peuvent rencontrer des investisseurs et des entrepreneurs, ces ateliers du XVe siècle permettaient aux apprentis artistes d'interagir avec des mathématiciens, des ingénieurs, des scientifiques, des architectes et des riches marchands mécènes.

Par exemple, dans l'atelier d'Andrea del Verrocchio, qui était peintre, sculpteur et orfèvre, les disciples se formaient à des carrières diverses en arts et en sciences. Parmi ses étudiants les plus connus, on retrouve notamment Leonard de Vinci, Le Pérugin et Sandro Botticelli.

L'idéal de la fluidité créatrice

Ces structures qui encourageaient la créativité dans plusieurs disciplines peuvent servir de modèles aux entreprises qui cherchent à stimuler l'innovation, explique Piero Formica.

«Les trois points forts de ces ateliers étaient de concrétiser des idées, d'encourager le dialogue et de faciliter la convergence entre l'art et la science.»

Pour lui, l'atelier florentin est l'idéal absolu de la fluidité créatrice, avec divers spécialistes qui confrontent leurs idées et créent des œuvres, une façon de travailler que tentent de reproduire toutes les sociétés qui, comme Google, financent des espaces de coworking et d'incubation.
Certaines entreprises accueillent même des espaces de coworking dans leurs propres bureaux. Le Financial Times donnait récemment l'exemple du créateur de logiciels Menlo Innovations, qui sous-loue une partie de son bâtiment à des jeunes entrepreneurs afin de favoriser cette fameuse stimulation interdisciplinaire qui marchait si bien en Italie au XVe siècle...

_________________
L'arbalestrier

« C'est le groupe qui écrit l'histoire mais l'individu qui la lit. » Adonis

http://www.ostdudauphin.fr/
http://mesnie-st-andre-1470.xooit.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ostdudauphin.fr/
Pecorette
Pecord Ultime
Pecord Ultime
avatar

Messages : 3516
Date d'inscription : 17/08/2009
Age : 32
Localisation : Cellieu en Lyonnais

MessageSujet: Re: [article] Les ateliers de peintres de la Renaissance, ancêtres du coworking   Lun 2 Mai 2016 - 15:06

comme quoi on a rien inventé!

_________________
Péco pour les intimes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[article] Les ateliers de peintres de la Renaissance, ancêtres du coworking
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La journée inter-ateliers de la BnF le 04 avril 2011
» Exposition Turner et ses peintres : 24 février-24 mai au Grand Palais
» Ateliers pour vos jeunes cet été
» debuts des ateliers en ligne ...
» [Article] Les projets d'hôtels de Disneyland Paris en 92

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de L'Ost Du Dauphin :: La Grand Place :: Mediatheque-
Sauter vers: