Forum de L'Ost Du Dauphin

L'Ost du Dauphin est une association de reconstitution spécialisée dans l'artillerie du XVeme siècle basée en Rhône-Alpes.Plus d'informations:

Site internet de L'Ost Du Dauphin


 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Sujets similaires
Derniers sujets
» émission de FC sur l'alchime
Jeu 19 Oct 2017 - 21:57 par Pecorette

» Couleuvrine de Strasbourg
Dim 15 Oct 2017 - 17:15 par Pecorette

» Pavois à foison !
Ven 13 Oct 2017 - 2:05 par Pecorette

» Connaissaient-ils la marmotte au XVe ?
Mer 4 Oct 2017 - 3:19 par Pecorette

» le tricot
Lun 2 Oct 2017 - 21:14 par Pecorette

» Mèche, méthode et recette 18e
Lun 2 Oct 2017 - 20:35 par L'arbalestrier

» bombarde à culasse
Lun 2 Oct 2017 - 15:07 par Pecorette

» histoire de la godasse (chaussures) et sources diverses
Dim 1 Oct 2017 - 16:56 par Pecorette

» Fibonacci, un mathématicien du 13ème siècle au service des commercants
Sam 30 Sep 2017 - 11:51 par Pecorette

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 ...une image de la femme guerrière à la fin du Moyen Âge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
L'arbalestrier
Pecord Ultime
Pecord Ultime
avatar

Messages : 2534
Date d'inscription : 18/06/2008
Age : 49
Localisation : Chartreuse

MessageSujet: ...une image de la femme guerrière à la fin du Moyen Âge   Ven 1 Aoû 2008 - 10:51

Un élément supplémentaire sur
les femmes et la guerre au Moyen-Âge



Plan de l'article :
La reine des Amazones
Preux et Preuses
Femmes guerrières et crise de la chevalerie
article complet

EXTRAIT

(...)La chevalerie occidentale est en crise comme l’a si bien démontré en son temps Johann Huizinga : « en tant que principe militaire, la chevalerie était devenue insuffisante ; la tactique avait depuis longtemps renoncé à se conformer à ses règles ; la guerre aux XIVe et XVe siècles était faite d’approches furtives, d’incursions, et de raids »29. Plus récemment, Philippe Contamine s’est à nouveau interrogé sur cette crise de la chevalerie à la fin du Moyen Âge, en soulignant que si elle décline dans la réalité guerrière, la chevalerie n’en demeure pas moins un modèle toujours exalté. Pour reprendre ses termes, le « phénomène ne mord plus sur la réalité, il s’évade dans l’imaginaire »30.

Cette crise de la chevalerie sur laquelle s’était fondé l’ensemble des valeurs des hommes de l’aristocratie de France et d’Angleterre s’est probablement doublée d’une crise de la masculinité. Pour les femmes de la noblesse française, la guerre permanente signifie souvent l’absence des hommes, temporaire ou définitive, et la nécessité d’agir par elles-mêmes. La chevalerie, déchue de son rôle militaire, demeure pourtant un idéal de vie masculin, un idéal remis en question, plus fragile, auquel les femmes sont désormais invitées à participer. De nouveaux ordres se créent qui acceptent les femmes dans leurs rangs : comme l’Ordre de la Jarretière, l’Ordre de la Passion, l’Ordre du Porc espic, etc.31. La chevalerie se fait courtoise, art de vie, elle se féminise. C’est alors qu’apparaissent les premières représentations de guerrières, Preuses et Amazones, armées de pied en cap.

29 Huizinga 1977 : 127.
30 Contamine 1978 : 255-285.
31 Sedlacek 1998 : 70

_________________
L'arbalestrier

« C'est le groupe qui écrit l'histoire mais l'individu qui la lit. » Adonis

http://www.ostdudauphin.fr/
http://mesnie-st-andre-1470.xooit.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ostdudauphin.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ...une image de la femme guerrière à la fin du Moyen Âge   Lun 4 Aoû 2008 - 17:19

Evolution de la représentation de Penthésilée, la reine des amazones, au cour des siècles:

-à l'antiquité dans son combat contre Achille, Penthésilée perdra la vie.


En 1470, selon la mode de la chevalerie féminine (petit armorial équestre de la toison d'or): représentée en grande tenue héraldique, ses armes sont un cygne blanc, symbole de la pureté.


Loin de cette image de pureté féminine, selon un artiste surréaliste "le triomphe de la stérilité"(Raoul Ubac en 1930), ses bras armés achèvent le démembrement des corps aux allures de spectres. Un représentation chaotique proche de "La Victoire de Guernica", qui s'inscrit dans la période du franquisme et de la montée en puissance du fascisme.


selon la comédie francaise en 2008, d'après le drame de Heinrich von Kleist,on est plongé avec Penthésilée dans une guerre de sentiments, par une rencontre amoureuse et mortelle, qui révèle la fragilité du personnage et la notre.
Revenir en haut Aller en bas
 
...une image de la femme guerrière à la fin du Moyen Âge
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ...une image de la femme guerrière à la fin du Moyen Âge
» Mes dessins (Femme, Dragon, Toy Story )
» A&M #15
» Marche à pied (championnat d'Europe)
» Samedi 10 Decembre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de L'Ost Du Dauphin :: Sources historiques :: L'artillerie et la guerre :: L'art de la guerre-
Sauter vers: