Forum de L'Ost Du Dauphin

L'Ost du Dauphin est une association de reconstitution spécialisée dans l'artillerie du XVeme siècle basée en Rhône-Alpes.Plus d'informations:

Site internet de L'Ost Du Dauphin


 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Sujets similaires
Derniers sujets
» émission de FC sur l'alchime
Jeu 19 Oct 2017 - 21:57 par Pecorette

» Couleuvrine de Strasbourg
Dim 15 Oct 2017 - 17:15 par Pecorette

» Pavois à foison !
Ven 13 Oct 2017 - 2:05 par Pecorette

» Connaissaient-ils la marmotte au XVe ?
Mer 4 Oct 2017 - 3:19 par Pecorette

» le tricot
Lun 2 Oct 2017 - 21:14 par Pecorette

» Mèche, méthode et recette 18e
Lun 2 Oct 2017 - 20:35 par L'arbalestrier

» bombarde à culasse
Lun 2 Oct 2017 - 15:07 par Pecorette

» histoire de la godasse (chaussures) et sources diverses
Dim 1 Oct 2017 - 16:56 par Pecorette

» Fibonacci, un mathématicien du 13ème siècle au service des commercants
Sam 30 Sep 2017 - 11:51 par Pecorette

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 topo sur les débuts de l'utilisation des armes à feu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pecorette
Pecord Ultime
Pecord Ultime
avatar

Messages : 3619
Date d'inscription : 17/08/2009
Age : 32
Localisation : Cellieu en Lyonnais

MessageSujet: topo sur les débuts de l'utilisation des armes à feu   Mer 22 Mai 2013 - 12:19

lu sur le site des Enguignieurs

http://lesenguigneurs.fr/accueilok2.php#

Parmi les nombreux bouleversements engendrés par la guerre de Cent Ans, l’apparition et l’emploi croissant de l’artillerie sont une véritable révolution. Elle va littéralement bouleverser l’art de la guerre.

Tout d’abord on va assister à la création d’un nouveau corps militaire : celui des artilleurs. De même pour la première fois, on utilise une arme requérant une véritable compétence technologique. De plus, sa mise en service fait appel à différents métiers tels que charrons, forgerons, tailleurs de pierre, fondeurs ou fabricants de poudre.
Elle va aussi nécessiter de constantes innovations pour en améliorer l’efficacité. Il faudra par exemple plus d’un siècle, pour parvenir à fabriquer une poudre digne de ce nom. En parallèle, de nombreuses recherches vont être menées sur le choix des projectiles « fer, plomb, pierre et autres ».

L’artilleur médiéval va devoir servir une large gamme de pièces, adaptée à diverses utilisations. Cela, des grosses bombardes de siège pour casser les murailles, aux petites pièces de campagne pour lutter contre l’infanterie et la cavalerie.
D’autres problèmes vont aussi apparaître concernant la logistique des canons avec par exemple, la recherche d’une certaine forme de standardisation des calibres, le transport de la poudre, le développement d’un système d’allumage efficace et évidemment, la maintenance de ces derniers.
Bref, l’artilleur va être un combattant à part, doté à la fois de compétences militaires, mais aussi civiles et artisanales.

L’artillerie génère surtout un aspect psychologique déterminant, car les armes à feu rendent tous les combattants égaux. Face à un tir de mitraille, que l’on soit noble ou de basse extraction, le résultat est identique : la mort !
Cet état va être fort mal vécu par les puissants de l’époque, ces derniers ne manquant jamais de diaboliser cette invention ainsi que ses utilisateurs.

Enfin, elle incarne le grand tournant de la guerre de Cent Ans qui va permettre à la France de finalement l’emporter sur la perfide Albion. Par la reprise de bon nombre de places fortes aux Anglais et sans combattre, elle offre ainsi une issue décisive à l’impasse dans laquelle s’était installé cet interminable conflit.
L’Angleterre en effet, n’a malheureusement pour elle pas suffisamment prise en considération l’importance de l’artillerie, ayant fait preuve d’excès de confiance dans sa fameuse archerie et ce, jusqu’à la moitié du XVIe siècle.

_________________
Péco pour les intimes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
topo sur les débuts de l'utilisation des armes à feu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fregate : utilisation des armes AA
» Utilisation de bonnettes macro
» [AIDE] Utilisation en modem avec Virgin Paradyse
» Conseil d'utilisation de l'EOS 1000D
» Utilisation du Flex sur coupe-vent

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de L'Ost Du Dauphin :: Sources historiques :: L'artillerie et la guerre :: L'art de la guerre-
Sauter vers: