Forum de L'Ost Du Dauphin

L'Ost du Dauphin est une association de reconstitution spécialisée dans l'artillerie du XVeme siècle basée en Rhône-Alpes.Plus d'informations:

Site internet de L'Ost Du Dauphin


 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Sujets similaires
Derniers sujets
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Septembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 Les restes de Richard III authentifiés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
L'arbalestrier
Pecord Ultime
Pecord Ultime
avatar

Messages : 2528
Date d'inscription : 18/06/2008
Age : 49
Localisation : Chartreuse

MessageSujet: Les restes de Richard III authentifiés   Mar 5 Fév 2013 - 10:30



http://blog.slate.fr/globule-et-telescope/2013/02/04/les-restes-de-richard-iii-authentifies/


extrait :
"(...)
Plus de 500 ans après sa mort, les scientifiques ont pu constater que l’ADN du squelette correspond à celui de deux de ses parents dans la lignée maternelle. Un généalogiste est en train de vérifier auprès de descendants vivants de la famille de Richard III. L’individu auquel appartenait le squelette est mort à cause d’une ou deux blessures à la tête, l’une provenant sans doute d’une épée, l’autre d’une hallebarde. Dix blessures ont été identifiées sur le squelette, dont l’une mortelle à l’arrière de la tête. Une partie du crane a été découpée.

La datation au carbone révèle que le roi avait un régime très riche en protéine, en partie provenant de poisson et fruits de mer, ce qui révèle son rang. Le squelette révèle une forte scoliose qui a pu se déclarer pendant la puberté. Richard III était connu pour être bossu. Malgré une taille de 1,72 m, le roi devait paraître sensiblement plus petit avec une épaule, celle de droite, plus haute que l’autre. Son cadavre a été victime de blessures humiliantes dont l’une provenant d’une épée ayant traversé la fesse droite. Plus étonnant pour un monarque, les chercheurs notent une corpulence mince, presque féminine, qui ne correspond guère aux canons des chevaliers de l’époque.
(...)"

_________________
L'arbalestrier

« C'est le groupe qui écrit l'histoire mais l'individu qui la lit. » Adonis

http://www.ostdudauphin.fr/
http://mesnie-st-andre-1470.xooit.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ostdudauphin.fr/
l'engingnieur
Capitaine engingnieur
Capitaine engingnieur
avatar

Messages : 815
Date d'inscription : 08/07/2008
Age : 40
Localisation : lyon

MessageSujet: Re: Les restes de Richard III authentifiés   Mar 5 Fév 2013 - 12:23

Beau travail de recherches!!

_________________
Igne et Ferro

qui dit que la violence ne résoud rien n'a pas tapé assez fort!!!

dealer de poudre!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ostdudauphin.fr/index2.html
Pecorette
Pecord Ultime
Pecord Ultime
avatar

Messages : 3601
Date d'inscription : 17/08/2009
Age : 32
Localisation : Cellieu en Lyonnais

MessageSujet: Re: Les restes de Richard III authentifiés   Mer 6 Fév 2013 - 16:19

ben tiens, 5 février 2013
http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/homme/d/le-squelette-de-richard-iii-retrouvac-sous-un-parking_44441/

Le squelette de Richard III retrouvé sous un parking

Une minutieuse enquête, une fouille sous un parking à Leicester (sud de l’Angleterre), la découverte d’un squelette et des comparaisons d’ADN avec deux descendants présumés, pour une seule conclusion : les restes retrouvés sont bien ceux du roi Richard III, dernier souverain des Plantagenêts, tué lors de la bataille de Bosworth, au XVe siècle.
C’est par une conférence de presse que l’archéologue britannique Richard Buckley, de l’université de Leicester, a annoncé la nouvelle : après deux ans d’enquête, il a été démontré que le squelette exhumé en août 2012 sous un parking, dans les restes d’un monastère, est bien celui de Richard III. Le roi à la réputation de tyran, dont Shakespeare a raconté la chute dans une pièce célèbre, a été retrouvé. « Mon royaume pour un cheval », c’est lui.
L’enquête a été menée de façon scientifique et avec beaucoup de minutie, comme ce fut d’ailleurs le cas pour l'authentification du crâne d'Henri IV et, à l'inverse, pour la révélation de la supercherie des reliques de Jeanne d'Arc (en attendant l'étude de la dépouille possible de la Joconde). Elle aura duré deux années, mobilisé plusieurs disciplines et mené jusqu’au Canada.

Un des derniers épisodes de la guerre des Deux-Roses

L’aboutissement de cette investigation éclaire un moment clé de l’histoire de l’Angleterre : celui de la bataille de Bosworth, en 1485, à la fin de la guerre civile dite des Deux-Roses. Cette lutte a opposé deux maisons, celle de York, à laquelle appartient le roi Richard III, et celle de Lancastre, dont le chef de file est Henri Tudor, réfugié en Bretagne.
L’exilé lève une armée, débarque au Pays de Galles, fief des Lancastres et y agrandit ses troupes. Il défait celles du roi près de Leicester, à Bosworth. Richard III, 32 ans, qui n’a alors régné que deux ans, est tué sur le champ de bataille. Le vainqueur devient Henri VII, mettant fin peu après à la guerre des Deux-Roses et au règne de la dynastie des Plantagenêts.

Une enquête minutieuse et des indices concordants

Les historiens savaient que Richard III avait été enterré dans une église d’une communauté franciscaine, les Greyfriars, à Leicester. À force de recoupements, les archéologues ont localisé l’endroit, situé sous un parking de la ville.
Le bâtiment était bien là et, à l’intérieur, un squelette avec un crâne présentant deux blessures mortelles, causées par une épée et (peut-être) une hallebarde, ce qui correspond aux récits de la bataille et de la mort du roi.


De multiples indices convergent pour démontrer que ces restes sont bien ceux de Richard III, comme le détaille un communiqué de l’université de Leicester. Des indices issus d’analyses d’ADN effectuées par la généticienne Turi King, sur le squelette et sur deux descendants actuels des Plantagenêts, dont un Canadien.
Ravis de leur découverte, les archéologues de Leicester ont publié sur le site de leur université une série de documents, informations, photographies et vidéos. Les anglophones férus d’histoire peuvent aller s’y promener.

_________________
Péco pour les intimes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les restes de Richard III authentifiés   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les restes de Richard III authentifiés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» l'art d'accomoder les restes
» Avec des restes de dinde ou de poulet
» Omelette jardinière (avec restes de légumes de bouilli)
» Omelette aux restes de jambon et aux patates cuites
» Chaussons Poulet Béchamel, où comment finir les restes!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de L'Ost Du Dauphin :: La Grand Place :: La Taverne-
Sauter vers: